11 février 2017

JARDINER à tout prix !

Il aura suffi de deux jours ensoleillés, 
de températures en légère hausse (8 degrés tout de même !)
et je suis sortie de ma léthargie hivernale.

J'ai des fourmis dans les doigts
J'ai les mains qui s'impatientent
Je me mets à arpenter le jardin, inspectant, furetant, gratouillant ici et là sans trop oser y toucher encore...
Vous connaissez cet état, je suppose !
Il me fallait donc JAR-DI-NER !

J'ai commencé par planter en pots quelques bulbes oubliés. Dernière limite !


Un géotextile au fond du pot (pour éviter la fuite des billes d'argile), 3cm de billes d'argile

du terreau riche puis les bulbes

Recouvrir de terreau, étiqueter et légèrement arroser. 
Attendre le printemps...

Puis, j'ai repiqué mes semis de bulbes réalisés en septembre. 
Oui... je sème des bulbes ! Une vraie folle !
Bulbes de muscaris particuliers, d'allium, ...

C'est beau ces petites pousses toute tendres...

Repiquer ne seconde fois en octobre prochain
Attendre que ça grossisse...

Bulbes de muscaris "Valérie Finnis" de deux ans. 
Floraison espérée ce printemps !

Ensuite, j'ai récupéré chez Ma Moune des racines de chicons (endives pour les non-Belges!)

Pas trop en forme, ces racines...
Mais je ne risque rien à tenter !
Planter les racines dans du terreau
Laisser émerger le collet

Arroser (pas détremper!)sans mouiller les collets
Couvrir d'un plastique noir
Entreposer à l'obscurité,au frais dans la cave.
Attendre...

Puis passons aux semis !
Qu'est-ce que j'aime ça !
Des graines qui supportent ou qui aiment le froid. 
On annonce encore du gel pour les prochains jours... 
Chouette ! Elles vont adorer ça !

Plutôt qu'arroser par le dessus, ce qui perturbe les graines et n'est pas facile à doser, je laisse toujours tremper les terrines dans l'eau. 

Etiqueter, laisser à l'extérieur ou entreposer dans la serre froide

 Attendre ...

Bien à l'abri sous la terrasse, réchauffée par les rayons du soleil, je me sens bien !
Mais que les massifs sont dans un triste état !

Et si... 
Allez, rien qu'un peu de nettoyage !
Supprimer les tiges fanées des vivaces, des graminées.
Découper en menus morceaux les déchets de tailles et bien tout laisser sur le sol !
Ne pas toucher encore aux rosiers ni aux clématites. Ils patienteront encore un peu, et moi aussi !

 Voilà qui est mieux !
Attendre...

Profitant du nettoyage, j'ai récupéré des pousses de Penstemon et de Cheiranthus tout dégingandés pour faire des boutures . 
Est-ce que ça va marcher ? Aucune idée !

Reste à attendre...

Boutures sous le bras, je suis rentrée en fin de journée très heureuse de mon après-midi. Détendue, délassée, le bonheur !
Il me restait à consigner dans mon nouveau carnet de jardinage (merci ma Laetitia ♥)les semis effectués.

Ce matin, neige et gel ont repointé leur nez...
Il n'y a qu'à attendre !

Qu'est-ce qu'on peut attendre lorsqu'on jardine !
Heureusement, pour patienter, il y a toujours quelque chose à faire.
Par exemple... courir dans une jardinerie !
A très vite !

Passez une belle journée !

6 février 2017

Premiers semis

Vous êtes plusieurs à me demander quelles graines je sème à ce moment de l'année. 
Vous pouvez vous inspirer d'un article que j'ai écrit en 2015 sur les "semis d'hiver".
"Que semer au froid ?" (cliquer sur le titre)


18 février 2015

 Baptisia, 10 mars 2015        Orlaya grandiflora, 10 mars 2015
                                          (semis du 18 février 2015)          (semis en décembre 2014)

Ce qui est bien avec les semis d'hiver, c'est que les plantules sont costaudes et qu'elles développent un beau système racinaire.


Vous pouvez aussi consulter la page "semis 2013" (barre en dessous de la bannière du blog) où j'avais consigné le résultat de mes semis.

10 mars 2015 (semis décembre 2014)

Plus concrètement, voici par ordre alphabétique les graines que je me rappelle avoir déjà semées en hiver, au froid et en plein air, avec succès.

Achillea millefolium
Adenophora liliifolia
Allium
Anethum graveolens
Angelica gigas
Anthriscus sylvestris
Aquilegia
Astrantia
Daucus carota
Delphinium
Echinacea
Eryngium planum
Euphorbia palustris
Geranium
Helleborus
Hemerocallis
Hosta
Iris sibirica
Lathyrus odorantus
Lilium
Lupinus
Muscari
Nectaroscodum tripedale
Orlaya grandiflora
Rosa
Viola cornuta


Pois de senteur le 26 mars 2016 (semis de début février)

On ne gagne pas de temps à semer en hiver. Chaque plante lèvera lorsque la température sera idéale pour elle. 

Mais comme semer trop tôt à l'intérieur n'est pas l'idéal (les plants ont tendance à filer), semer à l'extérieur (ou en serre froide) me permet de m'adonner tôt à un de mes grands plaisirs au jardin !


Photo du 26 mars, semis du 2 mars (un peu tôt...)


Bien sûr, ceci n'est pas parole d'évangile !  Ce n'est que mon expérience. A vous de faire les vôtres ! 
Osez et surtout, amusez-vous !

1 février 2017

Lanternes de glace

Depuis plusieurs années à pareille époque, je me dis qu'il faut que je teste cette belle idée découverte sur le blog d'Anne, Moseplassen. 


Cette jeune Norvégienne confectionne des lanternes de glace par dizaines. Son blog est plein de belles idées et je vous recommande d'aller y faire un tour. Avec la traduction et les petites vidéos, même si on ne comprend pas tout, on s'en sort !


De toute façon, cette déco n'est pas compliquée.
On peut glisser des branches, des feuilles, des fleurs dans l'eau, qui se retrouvent emprisonnées dans la glace.
Mais moi, j'ai fait simple.


Un petit seau dans un grand seau,
(ou un petit plat dans un grand plat)
du poids (des bouteilles pour moi) dans le petit pour le lester
et de l'eau entre les deux.


Le tout laissé bien exposé au gel le temps qu'il faut
et le tour est joué !
Enfin presque !
Il faut encore démouler et là, attention au choc thermique !
De l'eau trop chaude fait se fendre la glace.


Les photos datent de ce dimanche. La couche de neige était encore bien épaisse.
Depuis lundi, le temps est au redoux et la neige fond rapidement.


Le plaisir a été éphémère et je trouve ça tellement joli que j'ai PRESQUE envie qu'il neige et qu'il gèle à nouveau !



Prenez bien soin de vous !

20 janvier 2017

Gla-gla !


La semaine dernière, en une nuit, le jardin s'est retrouvé englouti sous un épais matelas de neige d'une trentaine de cm.


Je me suis contentée, pendant plusieurs jours, d'admirer le spectacle depuis la fenêtre. Le temps restait gris et humide. 
Pas engageant pour une balade au jardin !


Et puis, au bout de quelques jours, le soleil a montré le bout de son nez...


Et la température a chuté fortement.
Depuis une semaine, la nuit, elle descend jusqu'à -14 degrés. Et elle reste négative toute la journée.


Il fait froid, très froid.
Un vent souffle, qui accentue la sensation...
Brrrrr ! Décidément, je ne suis pas une fille d'hiver !


Mes fils, eux, qui ont hérité des gènes de leur papa suisse, adorent ça et ont sorti skis et snowboard pour s'adonner aux joies de la glisse. (joie de courte durée pour l'aîné qui s'est retrouvé avec une clavicule cassée... A deux semaines de son stage de ski, ce n'est vraiment pas de chance 😩)


Mais qu'est-ce que c'est beau !


Ça scintille ! 


C'est lumineux ! L'air est sec et sain ! 
Ça fait du bien !


Le jardin est pris dans la neige glacée.
Les arbustes et les rosiers en subissent le poids.

Jeannette et Paul  et Mélusine

Au-dessus de la rocaille, l'imposant "Cora" est complètement avachi.
J'espère n'avoir pas trop de dégâts...


J'ai tenté de dégager les bambous de leur gangue de glace mais je n'ai réussi qu'à en casser quelques branches. Je m'abstiens donc de toute intervention pour le moment.


Par précaution, j'ai déménagé toutes les gélives de la serre au garage et ce week-end, je vais apporter une belle couche de neige dans la serre pour enrichir le sol.  


La neige gomme le relief : la rocaille a l'air toute tassée...


Pareil pour les paliers...


Je n'ai vraiment pas un jardin fait pour cette saison.
Pas de petites haies de buis, de topiaires, de persistants qui lui garderaient une belle structure...

(Oui... j'ai oublié ma brouette... Pas bien !)

Je dois d'ailleurs prendre garde où je mets les pieds afin de ne pas piétiner les massifs.



Chaque saison a son charme.
Chacune rythme le temps 
Chacune est importante pour le jardin.
Celle-ci, rude et mordante, nous prémunira sans doute au printemps de plus de baveux que d'habitude... 

Cornus Eddy's White Wonder


Je vous souhaite un beau week-end !